Panya project, à l’école de la permaculture

Au Nord de la Thaïlande, nous avons eu le plaisir de rencontrer Sébastien Daventure, manager actuel du Panya Project. Une ferme de permaculture de quelques hectares dans les environs de Chiang Mai, rassemblant une communauté d’une dizaine de personnes vivant presque en autosuffisance.

La permaculture (permanent-culture) est une technique d’agriculture basée sur l’étude des sols et inspirée de l’écologie naturelle (bio mimétisme). Elle préconise l’association de fruits, légumes, arbres … pour dynamiser la biodiversité et créer des écosystèmes vertueux où chaque végétal apporte quelque chose.

Le compost a également une place prépondérante à la ferme, ils ont même une scientifique spécialisée dans la gestion du compost. Des bacs à vers de terre permettent de transformer les matières organiques (déchets ménagers, excréments, verdure, paille …) en compost ultra fertile.

A la Panya Project Farm, on vous propose des formations aux principes de permaculture avec des enseignements portant sur l’étude des sols, le compost, le climat, le management de l’eau, l’agroforesterie, le design, la permaculture en milieu urbain …

Les 2 principes retenus :

“Tout produit sortant doit être l’entrant d’un autre pour ainsi créer un écosystème durable”

“Chaque espèce qu’elle soit animal ou végétal présent dans cet écosystème apporte une plus value”

Le fondateur du projet avait pour idéal de créer avec ses 20 meilleurs amis un lieu d’apprentissage, de découvertes, de loisir, où les relations humaines seraint en centre des préoccupations. De cette idéal est né le Panya project !

Boonsom farm, Chiang Mai

Suite à notre rencontre avec Saumil Shah à Bangkok (voir l’article), nous avons décidé de continuer nos recherches sur cette algue d’or dans le Nord de la Thaïlande, à Chiang Mai. Sous une pluie battante, nous sommes allés visiter la plus grande ferme de spiruline d’Asie du Sud-Est: la Boonsom Farm.

Elle a été créée en 2000 par le chercheur Jiamjit Boonsom, scientifique ayant découvert l’existence de la spiruline en Asie du Sud-Est en 1966. L’engouement général pour les vertus de cette algue l’a poussé à développer sa production qui s’étend aujourd’hui sur presque 2 ha (12 bassins).

spiruline-vertus

Chaque année, 36 tonnes de spiruline séchée sont produites ici et commercialisées sous la forme de pilules, poudre, crème … Nous avons eu la chance de goûter au café, glace et pancakes fait à partir de spiruline et c’était vraiment délicieux.

IMG_0953.JPG

Jusqu’à maintenant, la spiruline était principalement utilisée comme complément alimentaire. Food & Globe est convaincu que pour démocratiser son utilisation, il faudra l’intégrer dans nos recettes du quotidien pour ses atouts gustatives (goût iodé de l’algue fraîche) ou ses principes liants (remplacement de l’œuf).

Retrouvez le premier épisode de la web-série : De la spiruline sur les toits de Bangkok.

ENERGAÏA SPIRULINA

Rencontre avec Saumil SHAH, fondateur d’ENERGAÏA

photo-saumil

Energaïa est une entreprise thaïlandaise qui cultive de la spiruline sur les toits de Bangkok. La spiruline est une micro-algue considérée comme un super-aliment. A titre comparatif, c’est 3 fois plus de protéines et 23 fois plus de fer que dans les protéines animales pour une production nécessitant des ressources bien moindres.

Saumil et son équipe ont mis en place une technique ingénieuse pour réussir à produire efficacement, dans des espaces restreints et à faibles coûts. L’ensemble des « Tanks » sont reliés entre eux par un système de pompes permettant ainsi à la spiruline de circuler d’un bac à l’autre.

p1000585

Saumil SHAH est convaincu que la spiruline à tous les atouts pour devenir une des protéines de demain. Ne reste qu’à dépasser le stade des « early adopters » et atteindre ce « tipping point » qui permettra d’augmenter significativement la demande.

Une rencontre très intéressante qui nous a permis de parfaire nos connaissances sur cette algues d’or. Nous avons d’ailleurs continué nos recherches dans le nord de la thaïlande, à Chiang Mai où nous avons rencontré le professeur Jiamjit Boonsom (Boonsom Farm) qui a découvert l’existence de la spiruline en Asie en 1966.

Découvrez notre première web-série sur  » De la spiruline sur les toîts de Bangkok »